Comment tailler les orchidees et a quelle frequence ?

Pour des orchidées en bonne santé, son entretien ne se fait pas au hasard. On peut même dire que ce type de plante est le plus complexe à entretenir. Cependant, si le jardin est votre coin de bonheur, cette tâche peut faire partie d’un passe-temps pour vous. 

Qu’est-ce qu’il faut retenir ?

Il existe des dizaines d’espèces d’orchidées, chacune d’entre elles possède ses propres caractéristiques. L’orchidee papillon ou appelée aussi phalaenopsis est la plus connue et populaire. Pour la floraison, elle a besoin d’une bonne taille. Ce type de plante est très différent des autres fleurs, il faut une attention particulière pour une meilleure floraison, pour avoir de belles fleur.

Comment bien entretenir ces plantes ? 

Pour tous types d’orchidee, respecter les entretiens de bases est essentiel. Les orchidees ont besoin de beaucoup de lumière. Pour optimiser leur croissance et les refleurir dans les meilleures conditions, ce point est essentiel à prendre en compte. Pour cette plante, il est déconseillé de la faire exposer directement au soleil. Il est préférable de garder la plante à une température entre 20 et 22 °C. 

Comme toutes les autres plantes, les orchidees ont besoin d’eau, il faut l’arroser au moins une fois par semaine. Les racines et les tiges des orchidees doivent toucher le sol humide, c’est pour cela que l’eau est très importante. Pour la fertilisation, il faut mettre de l’engrais tous les 15 jours. Il faut des fertilisants spécifiques. Avec les racines épaisses des orchidees, vous devez utiliser du terreau spécial pour orchidee.

Utilisez un pot transparent ou en plastique pour la photosynthèse de la plante et pour les faire refleurir facilement. Il faut aussi mettre des cailloux au fond du pot des fleurs.

Comment tailler les orchidées ?

Avant de commencer la taille des orchidees, il faut stériliser les matériels à utiliser. Les outils non stérilisés peuvent propager des bactéries à la plante telles que les champignons et d’autres maladies. Alors, comment faire, comment procéder, par où commencer ? 

  • Vérifiez si la plante est à la taille minimale pour pouvoir être taillée. Pour l’orchidee phalaenopsis, elle doit avoir au moins 30 cm. 
  • Enlevez toutes les feuilles sèches et tige et pensez aussi à tailler toutes les tiges sèches à partir du troisième nœud. Taillez la tige d’environ 1 cm au-dessus du nœud. Pour être sûr de ne pas se tromper, faites une petite recherche avec une image jpg pour compter le nœud, les images jpg vous aident à avoir plus de précision. N’oubliez pas de bien identifier les bourgeons dormants qui seront les futures fleurs.
  • À partir du troisième nœud, il faut couper la fleur, la tige et les feuilles qui jaunissent. Pendant le taillage, faites attention, il faut toujours garder la structure de la tige d’origine. Coupez la hampe florale fanée. Coupez les parties sèches et noires sur les racines. 
  • L’étape finale consiste à ajouter de la terre. Il est également possible de ne pas couper la hampe florale, par contre, cela manque d’esthétique, car on voit toujours les tiges nues pendant des mois et des mois ou même des années. Pour avoir plus d’informations, vous pouvez lire des magazines écrit par les meilleurs jardiniers et écrit par les passionnés des fleurs.